L’année 2021 est désormais derrière nous. Le mois de janvier est une période propice pour mettre en place de nouvelles habitudes pour une meilleure hygiène de vie. En effet, les Français sont près de 80%* à adopter de nouvelles résolutions chaque année. En tête des préoccupations, on retrouve la reprise du sport (44%)*, un meilleur équilibre alimentaire (36%)*, ou encore des nuits de sommeil plus longues (29%)*. Néanmoins, seul 6% des Français déclarent réussir à tenir leur résolution en totalité. Comment enfin tenir ses bonnes résolutions ? En se fixant des objectifs atteignables et réalisables !

 On fait un petit récap des solutions naturelles existantes pour soutenir toutes ces bonnes intentions.

1 – Reprise d’une activité physique régulière

Près d’1 français sur 2 adopte la résolution de se mettre (ou de se remettre) au sport au moment de la nouvelle année. En effet, la pratique régulière d’une activité physique présente de nombreux bénéfices, aussi bien pour le corps que pour la santé mentale. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de s’y tenir, notamment en plein hiver quand la météo ne permet pas toujours de faire du sport en extérieur. Voici quelques conseils pour pratiquer une activité physique régulière et ce dans la durée :

  • Trouver la bonne activité physique, celle qui donne envie d’être à la prochaine séance dès que la précédente est terminée.

  • Se trouver un coéquipier sportif. Faire du sport à plusieurs est une véritable motivation et cela permet d’éviter la démotivation car il sera plus compliqué d’annuler à la dernière minute.  Cela peut également être l’occasion de partager une pause gourmande et saine, à plusieurs, juste après l’activité sportive. Des encas riches en protéines et en fibres et pauvres en graisses et en glucides, sont particulièrement appréciables après un effort physique.

  • Penser à tous les petits efforts du quotidien. Pas besoin de courir un marathon pour conserver sa forme. Pour tous ceux qui n’ont pas le temps, opter pour la marche plutôt que la voiture dès que l’occasion se présente, prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur ou encore se déhancher en musique à l’heure de l’apéritif sont des habitudes simples à mettre en œuvre qui permettent de bouger plus.

Et pour tous ceux qui ont un petit coup de mou après la période de fêtes, les cures de vitamines et minéraux en complémentation d’une alimentation saine et variée sont un très bon allié pour redonner de l’énergie au corps et renforcer ses défenses naturelles. Pour un effet rapide , les cures flash de 7 jours sont idéales.

Privilégiez des formules complètes riches en vitamines pour réduire la fatigue et booster le système immunitaire, en minéraux pour renforcer le métabolisme énergétique ainsi qu’en extraits de plantes stimulantes afin de soutenir le bien-être global.

2 – Adopter une alimentation plus saine et équilibrée

Pour 60% des Français, le repas est un moment de convivialité et de partage**, ce qui n’est pas surprenant dans un pays où la gastronomie a une grande importance. S’ils sont nombreux à attacher de l’importance au contenu de leur assiette, les Français estiment que l’adoption d’une alimentation plus riche en fruits et légumes et plus faibles en glucides leur permettraient de mieux contrôler leur poids.

Après les fêtes de fin d’année, les repas à répétition et la consommation d’alcool surement plus importante qu’habituellement, il peut être intéressant de réaliser une petite cure détox minceur. Les extraits naturels de carvi, fenouil, reine de près, pissenlit, bouleau ou encore d’artichaut sont de véritables alliés pour l’élimination des toxines. Une cure de 15 jours permettra de débarrasser le corps des toxines et de l’excès d’eau accumulés au cours des dernières semaines et de relancer le métabolisme.

Pour tous ceux qui souhaitent aller plus loin et éliminer les kilos superflus accumulés pendant les fêtes, il peut être judicieux de continuer avec une cure minceur. Opter pour un programme minceur global qui suit le rythme physiologique du corps, est idéal pour des résultats rapides et efficaces. Il existe des cures minceur en trois temps :

  • Le matin, une formule riche en polyphénols pour activer la combustion des graisses dès le réveil

  • Au déjeuner, un actif qui capte les calories, les sucres et les graisses contenus dans l’alimentation pour diminuer l’apport énergétique

  • Le soir, des probiotiques pour soutenir la flore intestinale qui joue un rôle clé dans le contrôle du poids.

3- Améliorer la qualité de son sommeil

En moyenne, les Français dorment moins de 7 heures par nuit, durée minimale recommandée par les autorités de santé pour une bonne récupération. La cause de ce manque de sommeil ? De nombreux facteurs tels que l’heure du coucher retardée par un temps important passé devant les écrans, un lever qui se fait de plus en plus tôt pour aller travailler ou encore des difficultés d’endormissements pouvant être liées à l’anxiété par exemple. Ainsi, beaucoup d’adultes se sentent constamment fatigués. Phénomène encore plus préoccupant, le manque de sommeil touche aussi les adolescents et mêmes les enfants. Or le sommeil est capital pour un enfant en plein développement.

Après avoir veillés tard pendant les dernières semaines de l’année, il est donc primordial qu’enfants, adolescents et adultes retrouvent une discipline de sommeil afin de s’offrir des nuits plus longues et de meilleures qualités.

Voici les durées de sommeil recommandées selon les âges :

  • 0 à 3 mois : 14h à 17h de sommeil

  • 4 à 11 mois : 12h à 15h de sommeil

  • 1 à 2 ans : 11h à 14h de sommeil

  • 3 à 5 ans : 10h à 13h de sommeil

  • 6 à 13 ans : 9h à 11h de sommeil

  • 14 à 17 ans : 8h à 10h de sommeil

  • 18 à 25 ans : 7h à 9h de sommeil

  • 26 à 64 ans : 7h à 9h de sommeil

  • Plus de 64 ans : 7h à 8h de sommeil

Recommandation de la National sleep Foundation , 2019

Pour les adultes qui ne sont pas dans le quota d’heures de sommeil recommandées, qui ont du mal à s’endormir ou bien qui se réveillent la nuit, il peut être judicieux de couper les écrans au minimum 1h avant le moment du coucher. Une musique relaxante, un livre apaisant ou encore une petite séance de méditation guidée sont fortement recommandés pour favoriser un endormissement plus rapide et un sommeil plus réparateur.

Pour tous les parents qui ont du mal à coucher leurs enfants à un horaire convenable, il est recommandé de bannir tous les jeux trop actifs au minimum 2 heures avant le coucher. Instaurer un rituel de coucher, avant d’aller au lit permet également au cerveau de se préparer petit à petit à l’endormissement. Enfin, il existe des solutions naturelles pour améliorer la qualité de sommeil des enfants et favoriser l’endormissement. Les extraits de lavande, Marjolaine, Aubépine et Camomille sont particulièrement reconnus pour leurs effets sur le sommeil.

Le format sirop est idéal pour les plus jeunes et permet une meilleure assimilation des actifs tout en préservant l’équilibre de la flore intestinale.

*Enquête déclarative réalisée entre le 4 et le 10 décembre 2020 auprès de 10 602 personnes représentatives de la population nationale française selon la méthode des quotas.

** « Les attitudes et tendances alimentaires des Français », Sondage réalisé en ligne par Ipsos pour INTERBEV du 18 au 22 janvier 2019 sur un échantillon de 1 066 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans  et plus, selon la méthode des quotas.

ARTICLES SIMILAIRES